Comment développer la persévérance chez son enfant ?

Temps de lecture : 5 min.
Thèmes : courage, confiance en soi, efforts, persévérance, volonté

max_pere_courage

Tout parent a envie que son enfant fasse des efforts et soit courageux.

La bonne nouvelle, c’est que la persévérance, ça s’entraîne, un peu comme un muscle !

Courage et confiance en soi

Photo_DDSM_Max_et_Lili

Dominique de Saint Mars, auteure de la collection « Max et Lili », véritable petite encyclopédie de la vie, nous donne quelques pistes.

> Ce n’est pas toujours facile pour un enfant de faire des efforts : s’obliger à faire ce que l’on n’aime pas, résister aux tentations, s’accrocher et ne pas se décourager… Cela demande de l’énergie, et le cerveau préfère souvent la facilité et le plaisir. Il faut chasser les soucis de sa tête afin de se concentrer, sans s’occuper du reste !

> Le courage est une qualité qui permet de développer la confiance en soi. La difficulté peut faire peur. Et le courage, ce n’est pas l’absence de la peur, c’est oser être soi-même en se battant contre elle.

> La persévérance, c’est la baguette magique pour être bon en sport, en musique, en amitié, à l’école… ! En se fixant des objectifs, d’abord petits, l’enfant découvrira peu à peu le plaisir et la fierté d’arriver à ce qu’il veut.

Comment apprendre à son enfant à être courageux ?

> Le courage, c’est contagieux. Si l’enfant a l’exemple d’un parent patient, optimiste et dynamique, qui surmonte les obstacles avec cran, il prendra modèle sur lui.

> Dès l’âge de 5 ans, on peut demander des petits efforts du quotidien. Juste quelques minutes, pour s’habituer doucement. Une fois le premier obstacle franchi, cela deviendra une habitude. L’enfant recommencera et prendra goût à ces petits challenges.

> Si l’enfant est impatient, agité ou qu’il commence trop de choses en même temps, il doit d’abord apprendre à se calmer, puis à se concentrer.

> Même si l’enfant rechigne ou n’est pas très content, il ne faut pas hésiter à le pousser. Aucune inquiétude, cela ne le frustrera pas et ne le fatiguera pas non plus. Mais bien sûr, il faut aussi le féliciter !

> Si la famille traverse des difficultés, l’enfant peut se sentir envahi par ces problèmes et trouver dur de faire des efforts.

> C’est important d’aider son enfant à trouver une passion pour qu’il ait envie de la poursuivre et de se surpasser.

10 conseils pour booster le courage de son enfant

> Faire la liste avec son enfant des moments où il a été persévérant.

> Rester positif et ne pas croire qu’il n’y arrivera jamais.

> Ne pas le stresser avant une action qui lui demandera du courage.

> Apprendre à son enfant à se relaxer pour garder son énergie.

> Ne pas faire les choses à sa place et l’encourager.

max_pere_courage_feliciter

> Féliciter son enfant de ses efforts, de ses progrès.

> Lui faire sentir que vous avez confiance en lui.

> Faire avec lui une activité qui lui montre votre ténacité.

> Garder confiance en lui en l’aidant à franchir les obstacles.

> Lui répéter qu’il est courageux : cette idée s’imprimera en lui.

Ressources gratuites sur la persévérance

Pour aborder ce sujet avec les enfants et en discuter tous ensemble, téléchargez :

  • un test « Es-tu persévérant ? »

Livres « Max et Lili » sur la persévérance

← Précédent Suivant →